loader image

Qu’est-ce qu’un musée ?

Les objets exposés dans nos musées ne l’ont pas toujours été. Ils ont une histoire bien à eux. Ainsi, les tableaux et les sculptures pouvaient orner autrefois châteaux, églises…
Certains objets, comme par exemple les coiffes, les outils… ont réellement été utilisés par les hommes qui vivaient avant nous. Tous ces souvenirs constituent notre patrimoine, c’est-à-dire ce qui nous vient de nos ancêtres, du passé.

Le mot « patrimoine » vient d’ailleurs du latin pater qui signifie « père ».

Si tu regardes autour de toi le patrimoine est partout. Par exemple, la vieille photo noir et blanc de ton arrière grand-père fait partie de ton patrimoine individuel. C’est un souvenir que tu partages avec ta famille. Quand tu te promènes dans la rue, certains bâtiments qui t’entourent ont de nombreuses années. Ils appartiennent aussi au patrimoine mais cette fois-ci il s’agit d’un patrimoine collectif, que tout le monde peut observer. Tout ce patrimoine te sert de points de repères, il constitue ton histoire et représente les connaissances que tu partages avec ton pays, ta région, ta famille.

Les sculptures que tu vois ici décoraient  le château de Bonnivet dans la Vienne. Conservées dans les musées elles sont les derniers témoins de ce grand château disparu.

Au cours de l’Histoire, les hommes ont accordé de plus en plus d’importance au patrimoine collectif, c’est-à-dire aux souvenirs qui appartiennent à tous. Ils ont compris qu’il était important de conserver les traces du passé pour qu’elles ne s’abîment pas et que tout le monde puisse les découvrir. Sous la Révolution française, les biens de l’Église et de la noblesse sont confisqués peu à peu. L’idée qu’ils sont importants pour le peuple français apparaît, comme le pense l’Abbé Grégoire qui invente la notion de « patrimoine national ».

Les révolutionnaires rassemblent les œuvres pour les protéger et les montrer dans des musées. En 1801, le musée du Louvre à Paris expose déjà plus de 35 000 œuvres ! Pendant longtemps, le patrimoine ne concernait que des grandes œuvres comme des tableaux d’artistes connus. Puis les hommes se sont intéressés à d’autres objets, comme les machines anciennes ainsi qu’au patrimoine immatériel, c’est-à-dire que l’on ne peut pas toucher, par exemple des légendes, des chants.

Les musées sont des endroits très variés… Il y a toujours quelque-chose à y découvrir.

Aujourd’hui chaque musée est unique ! On peut les classer en cinq grandes familles :

Les musées d’art : ils présentent des tableaux, des sculptures… choisis pour leur intérêt artistique.

Les musées d’histoire et d’archéologie : ils sont organisés autour d’un thème historique, d’une époque…

Les musées des sciences naturelles : ils s’intéressent à l’histoire de la vie, à la Terre.

Les musées des techniques : ils conservent la trace de techniques anciennes en présentant par exemple des machines, des outils.

Les musées d’ethnographie : ils retracent la vie de nos ancêtres, les gestes qu’ils pratiquaient, les habits qu’ils portaient…

Maintenant, qu’attends-tu pour visiter tous ces musées ?! Et n’oublie pas que le musée est avant tout un lieu de découverte et d’émerveillement !

Mais au fait, sais-tu d’où vient le mot « musée » ?

Le mot musée vient du grec mouseîon qui désignait un temple consacré aux neuf muses antiques. Les muses étaient les filles de Zeus, le plus grand des dieux grecs. Elles étaient chargées de s’occuper et de veiller sur les arts, comme la musique ou la danse. Les musées comme nous les connaissons aujourd’hui sont assez récents et datent de la Révolution française. Avant cette période, au XVIe siècle, d’étranges musées étaient très à la mode. On les appelait « cabinets de curiosités ». En effet, il y avait de curieux objets regroupés les uns avec les autres ! Parmi des objets « naturels » (végétaux, animaux et minéraux) collectionnés pour leur étrangeté se mêlaient des objets « artificiels », c’est-à-dire des œuvres d’art fabriquées par l’homme…