loader image

Kit de survie

Une des missions principales d’un musée, c’est de faire en sorte que les objets conservés aujourd’hui dans les salles et les réserves restent dans leur état actuel pendant plusieurs centaines d’années. Pour réussir cette mission, les conservateurs mettent en pratique plusieurs techniques :

 Dans les salles…

Dur dur de conserver ce masque car il est fabriqué avec des matières fragiles telles que des fibres ou du bois ! Pour éviter que de petites bêtes comme les mites viennent les picorer, il faut faire le ménage et placer des pièges à insectes.

Il faut aussi limiter au maximum les changements de température et d’humidité dans les salles d’exposition. Cela pourrait faire craqueler ou faire moisir les objets.

– Il faut également faire très attention à la lumière qui peut décolorer les objets !

Dans les musées, il y a donc souvent une climatisation ou un système de ventilation qui permet de contrôler tout ça. On évite aussi d’utiliser des ampoules trop puissantes pour éclairer les œuvres. Si les collections sont très fragiles, on ne les expose pas près d’une fenêtre.

 

Expérience

1. Fais un dessin aux crayons feutres et laisse-le plusieurs jours au soleil. Tu te rendras compte que les couleurs vont changer petit à petit et bientôt disparaître complètement.

2. Fabrique une petite sculpture en bois et laisse-là plusieurs mois dans une cave. À cause de l’humidité, le bois va finir par pourrir.

Dans les réserves

Dans les réserves, il y a beaucoup d’objets qui sont rangés en attendant d’être installés dans le musée ou déplacés pour une exposition temporaire.
Pour commencer, il faut les ranger  dans une caisse ni trop grande, ni trop petite ou sur des étagères adaptées. Et rappelle-toi, comme certains objets sont en bois, en papier ou en tissu il ne faut pas que la température et l’humidité changent.

Tous les objets sont rangés sur des rayonnages et dans des caisses fabriquées dans des matières que les insectes ne peuvent pas manger. Comme ça, on est sûr qu’ils ne viendront pas grignoter dans les réserves !

Quelques règles en plus

Il faut aussi éviter de toucher aux objets. C’est pour cela, que l’on porte toujours des gants de coton ou de vinyle.

Pour ranger les peintures, on a trouvé une technique géniale : utiliser des « compactus ». Ce sont de grandes armoires roulantes. Pour trouver un tableau, il suffit de faire tourner les poignées et les armoires coulissent. On peut alors facilement accéder aux tableaux accrochés !

Les dessins, quant à eux, sont rangés à plat dans de grands tiroirs pour qu’ils ne se déforment pas. Ils sont ainsi à l’abri de la lumière et de la poussière.

 

La réserve idéale pour résumer !

Il faut faire attention à :

  • 1. LA LUMIÈRE
  • 2. AU CLIMAT (la température et l’humidité)
  • 3. LA POUSSIÈRE

Il faut aussi penser :

  • 1. À des boîtes de rangement bien adaptées aux objets
  • 2. À des systèmes pour avoir accès facilement aux objets
  • 3. À laisser de la place pour pouvoir se déplacer sans problème à l’intérieur de la pièce

Es-tu sûr d’avoir tout compris sur les réserves des musées ?
Viens tester tes connaissances avec le jeu « Mission impossible ! »

Les musées ne présentent qu’une petite partie de leurs collections au public. Le reste est soigneusement conservé et étudié dans les réserves. Découvre les coulisses des musées de l’île d’Oléron, à travers une vidéo réalisée par MO-TV !