loader image

Qui a tué Hyacinthe

Hyacinthe a été tué. Tu peux aider à retrouver son assassin en utilisant tes capacités d’obervation et les indices présents dans le tableau.

Réponds à cinq questions et résouds l’énigme. Tous les indices sont dans le tableau et dans sa description en ligne.

Results

Bravo, tu as trouvé toutes les réponses. Tu es un vrai détective !

C’est dommage, tu n’as pas trouvé toutes les réponses. Mais tu peux voir les bonnes réponses plus bas et peut-être retenter ta chance.

#1. Qui est la victime ?

La victime s’appelle Hyacinthe. C’était un beau jeune homme de la mythologie grecque dont les dieux souhaitaient être les amis.

Question suivante

#2. Qui est le témoin ?

Il s’agit d’Apollon, le dieu grec de la Lumière et du Soleil. Regarde comme la lumière illumine ses cheveux ! Il était l’ami de Hyacinthe. Tous les deux étaient en train de jouer lorsque la mort a frappé Hyacinthe. Le peintre a choisi de représenter le moment où Apollon, ému, recueille le corps de son ami dans ses bras.

Question suivante

#3. Quel est le lieu du crime ?

La scène se passe en pleine nature. Apollon et Hyacinthe jouaient au grand air, loin de la cité que tu peux deviner dans le lointain, à gauche. Tu peux également voir, à droite derrière Apollon, une rivière ou un lac et au-delà une montagne.

Question suivante

#4. Quelle est l’arme du crime ?

As-tu remarqué le disque doré au premier plan ? Cet objet était utilisé dans l’Antiquité, comme une sorte de frisbee. Le lancer de disque est une discipline olympique. Apollon et Hyacinthe s’amusaient à lancer le disque. Lorsque le dieu lança le disque, celui-ci dévia de sa course et frappa Hyacinthe en plein front, le tuant sur le coup. Tu peux observer du sang sur sa tempe et sur le disque au sol. Pour garder un souvenir de son ami, Apollon transforma les gouttes de sang tombées au sol en une fleur que tu connais peut-être : la jacinthe.

Question suivante

#5. Qui est le meurtrier ?

Il ne s’agit pas d’un accident, mais bien d’un crime ! On raconte, dans la mythologie grecque, qu’Éole, dieu du vent, était jaloux de l’amitié entre Apollon et Hyacinthe. Il aurait, par son souffle, fait dévier le disque en direction du jeune homme. D’ailleurs, le peintre a représenté Éole, dieu invisible. Regarde bien l’étole (foulard) que porte Apollon. Elle s’envole et trahit ainsi la présence du meurtrier jaloux.

Valider ma réponse