preloder
Des femmes à la manu !

Des femmes à la manu !

Lorsque la guerre éclate à l’été 1914, une partie de l’effectif de la Manufacture d’armes de Châtellerault, qui emploie alors 1442 hommes, est appelée sous les drapeaux. Dès 1915, l’embauche de femmes dans les établissements de fabrication d’armement est vivement encouragée par le ministère de la Guerre, pour pallier le manque de main d’œuvre masculine et accroître la production d’armes nécessaires à l’effort de guerre.