loader image

Alfred de Curzon, maître du paysage

Si vous voulez connaître le sol maigre de l’Attique, la terre poudreuse… les temples désolés qui entourent la capitale du roi Othon et la triste parodie d’Athènes, regardez les tableaux de M. de Curzon : tout est là. Il a tout vu, tout compris, tout rendu ; excepté peut-être l’éclat du soleil qui cuisait ses mains comme des écrevisses, lorsque nous chevauchions côte à côte sur les cailloux brûlants de l’Illissus.
Voyage à travers l’exposition des beaux-arts (peinture et sculpture), Edmond About, 1855.

Alfred de Curzon (1820-1895) est un peintre paysagiste originaire du Poitou. Sa vie est bien connue par sa riche correspondance et ses écrits ainsi que par la biographie rédigée par son fils, Henri de Curzon.
Représentant trop injustement oublié des artistes formés par l’Académie des beaux-arts, parfois qualifiés de “pompiers” ou “académiques”, il porte pourtant dans ses œuvres un regard sûr et une main experte au service du “vrai dans le beau” pour reprendre les mots de son fils.

Une vocation due à un choc esthétique

Marie-Paul-Alfred Parent de Curzon est né en 1820 à Moulinet sur la commune de Migné, non loin de Poitiers. Issu d’une ancienne famille noble mise à mal par la Révolution Alfred est le septième fils d’une fratrie qui compte 13 enfants…

L'Italie, source d'inspiration pour toute une vie

Très tôt dans son parcours artistique Alfred de Curzon part pour l’Italie. Il y réalise deux voyages, le premier à titre personnel et le second en tant que pensionnaire de la villa Médicis. Les deux fois il dessine beaucoup…

Carrière et vie privée d'Alfred de Curzon

Après son retour en France au début de l’année 1853 la carrière d’Alfred de Curzon commence véritablement…

Un artiste confronté à son temps

Alors que la guerre franco-prussienne de 1870 est sur le point d’éclater Alfred de Curzon part dans le midi avec Amélie, non loin de Seynes-sur-Mer…