loader image

Entre l’ombre et la lumière
ou
l’invention de la projection lumineuse

Captation de la conférence de Anne Gourdet-Marès au Grand Atelier de Châtellerault.

Entre l’ombre et la lumière ou l’invention de la projection lumineuse

Les spectacles de lanterne magique sont considérés comme l’ancêtre du cinéma. Au delà de la simple invention de la projection d’images lumineuses, la lanterne magique inaugure un spectacle d’un genre nouveau : la fantasmagorie ; son but était d’émerveiller autant que d’effrayer. Les premières années du cinéma s’inscrivent dans cette continuité. Cette conférence se propose de remonter aux origines du langage cinématographique en retraçant l’histoire de la création de la lanterne magique et d’évoquer son succès à travers la projection d’images colorées et lumineuses issues des siècles précédents ; images qui gardent encore aujourd’hui toute leur puissance poétique et féérique.

Intervention de Anne GOURDET-MARÈS

Après des études d’histoire, Anne Gourdet-Marès exerce comme projectionniste et assistante caméra. Passionnée par l’histoire des techniques cinématographiques, elle est responsable de la collection des appareils cinématographiques de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé. Elle a spécialisé ses recherches sur l’histoire des appareils et de son support – la pellicule. Elles ont fait l’objet de plusieurs publications. Par ailleurs, elle propose des spectacles de lanterne magique et des ateliers pédagogiques portant sur les inventions techniques du cinéma. En 2018, elle publie pour le jeune public « Si on allait au cinéma ! » aux éditions À dos d’Âne.

Ces publications pourraient également vous intéresser :

La faïencerie d’art de Parthenay : Édouard Knoëpflin

La faïencerie d’art de Parthenay : Édouard Knoëpflin

Pendant les soixante ans de sa longue carrière de céramiste, Édouard Knoëpflin a beaucoup produit. Sa plus ancienne pièce connue date de 1884 et la dernière de 1941. Entre post-romantisme et prémices de l’Art moderne, et tout en suivant les traces des faïenciers qui l’ont précédé à Parthenay, il inscrit ses recherches plus personnelles dans les nouveaux mouvements artistiques.