loader image
Chef d'œuvre ouvrier de fin d'apprentissage (n° d'inv. 1991.80)
Chef d'œuvre ouvrier de fin d'apprentissage (n° d'inv. 1991.80)

… Des exercices d’apprentissages ouvriers.

Installé dans l’un des bâtiments de l’ancienne manufacture d’armes de Châtellerault: Le Grand Atelier, le musée de la ville conserve une collection d’exercices d’apprentissage et de chef d’œuvres des élèves. Ces objets techniques et démonstratifs d’un savoir-faire ne sont pas dépourvus d’une véritable esthétique a (re)découvrir. 

Divers travaux d’apprentissage issus de la Manu

La manufacture d’arme de Châtellerault, participe au 19e siècle à une délocalisation de la fabrication des armes de l’Est vers le Centre du pays pour des raisons géostratégiques. Dès cette époque, le métier d’armurier perd de son aspect artisanal et s’industrialise. Au fur et à mesure et jusqu’à la fermeture du site en 1968, les ouvriers travaillent à des postes de plus en plus mécanisés, normalisés et spécialisés. Pour suivre ces évolutions, la Manu emploie et forme de jeunes apprentis qui “font leurs armes” et réalisent de nombreux exercices et chef-d’œuvres. Ces derniers illustrent avec une réelle recherche esthétique, autant de savoir-faire que de postes au sein de la Manufacture : ajustage, fraisage, tour, affûtage, travail du métal et du bois…

Source : Claude Lombard, la manufacture nationale d’armes de Châtellerault, Brissaud Poitiers, 1987.

Pour en savoir plus sur la vie et les métiers dans une manufacture d’arme, nous vous partageons cette vidéo sur la mémoire ouvrière de la manufacture d’arme de Tulle.

On était Manu, en autarcie
Vidéo de témoignages réalisée par A. Gameiro-Delteil et D. Albaret pour Peuple et Culture, Corrèze, mars 2019.