loader image

Détail du portrait de Françoise d’Aubigné par Pierre Mignard dit “Le Romain”.

L’épouse secrète du Roi Soleil

Françoise d’Aubigné, petite fille du poète Agrippa d’Aubigné,  est née en 1635 dans la conciergerie de la prison de Niort où son père, Constant d’Aubigné, était incarcéré pour dettes. Elle passe une partie de son enfance à la Martinique après que son père, sorti de prison, ait été nommé gouverneur de Marie-Galantes. Mais cette aventure antillaise tourne court et son père décède en 1647 laissant sa famille dans le besoin. Après son retour en France où elle passe des années difficiles, elle épouse le poète Paul Scarron à l’âge de seize ans. Il est beaucoup plus âgé qu’elle et handicapé mais dans le salon parisien de ce dernier elle rencontre de nombreux artistes et familiers de la cour dont  Madame de Montespan, future favorite de Louis XIV.

Paul Scarron meurt en 1660 la laissant à nouveau désargentée mais pas sans relations. En 1669 la “veuve Scarron” devient gouvernante des enfants illégitimes du roi et de Madame de Montespan. La réelle affection dont elle fait preuve envers les enfants ne manque pas de retenir l’attention de Louis XIV.

En 1680 elle devient “seconde dame d’atours” de la Dauphine Marie-Anne de Bavière, ce qui la rapproche beaucoup du roi. Alors que sa faveur augmente, Madame de Montespan part en disgrâce suite à l’affaire dite “des poisons”.

En 1683 la reine Marie-Thérèse d’Autriche décède et Louis XIV épouse Madame de Maintenon en secret. Elle n’est pas reine mais reste aux côtés du Roi Soleil jusqu’au décès de ce dernier en 1715. Elle se retire ensuite dans la Maison royale de Saint-Louis à Saint-Cyr, pensionnat pour jeunes filles nobles sans argent, fondé par le roi à sa demande en 1686, où elle s’éteint en 1719.