loader image

 La Vue de moulin cachée par Le Bain de rivière

Les campagnes de restauration dans les musées apportent toujours leur lot de surprise. Cette Vue de moulin de Charles Descoust a été redécouverte en 2019 par l’équipe des musées de Poitiers cachée sous un autre tableau du même auteur. Ayant certainement  besoin d’un châssis pour créer son Bain de rivière Charles Descoust avait recouvert sa Vue de moulin avec une toile neuve et peint sur celle-ci, recouvrant de cette manière son premier tableau. Le Bain de rivière, présenté au Salon de l’Orientine en 1933, a ainsi caché son prédécesseur aux regards pendant plus de 80 ans.

 

Ces publications pourraient également vous intéresser :

André Lemoyne, homme du Livre et homme des livres

André Lemoyne, homme du Livre et homme des livres

Parcours d’un honnête homme angérien de conviction promis à une belle carrière juridique, mais qui la sacrifie, face à un Second Empire détesté. Entre liberté de création poétique et travail ouvrier au service des lettres, André Lemoyne construit sa vie modeste entièrement tournée sur la poésie.

Le sens du détail : podcasts des journées d’études

Le sens du détail : podcasts des journées d’études

Ces deux journées d’études ont pour objectif d’étudier la question du détail, principalement dans la peinture d’histoire et la sculpture monumentale du XIXe siècle à nos jours. En effet, la représentation picturale de l’histoire et l’hommage sculpté s’enrichissent, à l’époque contemporaine, d’un important répertoire de détails et de précisions matérielles dont l’analyse peut induire une nouvelle lecture de l’œuvre, ou lui ajouter une nouvelle dimension.