loader image

 La Vue de moulin cachée par Le Bain de rivière

Les campagnes de restauration dans les musées apportent toujours leur lot de surprise. Cette Vue de moulin de Charles Descoust a été redécouverte en 2019 par l’équipe des musées de Poitiers cachée sous un autre tableau du même auteur. Ayant certainement  besoin d’un châssis pour créer son Bain de rivière Charles Descoust avait recouvert sa Vue de moulin avec une toile neuve et peint sur celle-ci, recouvrant de cette manière son premier tableau. Le Bain de rivière, présenté au Salon de l’Orientine en 1933, a ainsi caché son prédécesseur aux regards pendant plus de 80 ans.

 

Ces publications pourraient également vous intéresser :

Entre ombre et lumière (vidéo)

Entre ombre et lumière (vidéo)

Les spectacles de lanterne magiques sont considérés comme l’ancêtre du cinéma. Au delà de la simple invention de la projection d’images lumineuses, la lanterne magique inaugure un spectacle d’un genre nouveau : la fantasmagorie

La faïencerie d’art de Parthenay : Édouard Knoëpflin

La faïencerie d’art de Parthenay : Édouard Knoëpflin

Pendant les soixante ans de sa longue carrière de céramiste, Édouard Knoëpflin a beaucoup produit. Sa plus ancienne pièce connue date de 1884 et la dernière de 1941. Entre post-romantisme et prémices de l’Art moderne, et tout en suivant les traces des faïenciers qui l’ont précédé à Parthenay, il inscrit ses recherches plus personnelles dans les nouveaux mouvements artistiques.