loader image

Les dodécaèdres romains sont de petits objets évidés, dont les douze faces pentagonales sont percées de trous et les angles ornés de petites boules.

Plusieurs dizaines d’exemplaires ont été mises au jour dans les provinces occidentales de l’Empire romain (Europe actuelle). Objets décoratifs, religieux, jouets, instruments scientifiques… : en l’absence de sources historiques décrivant l’usage de ces objets mystérieux, toutes les hypothèses ont été formulées à leur sujet.

La découverte en 2007 d’un papyrus ptolémaïque montrant l’utilisation d’un de ces polyèdres semble indiquer qu’ils étaient une pièce constituante d’un outil de géomètre.

Ces publications pourraient également vous intéresser :

André Lemoyne, homme du Livre et homme des livres

André Lemoyne, homme du Livre et homme des livres

Parcours d’un honnête homme angérien de conviction promis à une belle carrière juridique, mais qui la sacrifie, face à un Second Empire détesté. Entre liberté de création poétique et travail ouvrier au service des lettres, André Lemoyne construit sa vie modeste entièrement tournée sur la poésie.

Le sens du détail : podcasts des journées d’études

Le sens du détail : podcasts des journées d’études

Ces deux journées d’études ont pour objectif d’étudier la question du détail, principalement dans la peinture d’histoire et la sculpture monumentale du XIXe siècle à nos jours. En effet, la représentation picturale de l’histoire et l’hommage sculpté s’enrichissent, à l’époque contemporaine, d’un important répertoire de détails et de précisions matérielles dont l’analyse peut induire une nouvelle lecture de l’œuvre, ou lui ajouter une nouvelle dimension.