loader image

Un bonnet matelassé ou calot couvre et emprisonne les cheveux et supporte l’édifice de mousseline et de dentelle qui compose la coiffe proprement dite. Il s’agit d’un travail sophistiqué témoin d’un certain luxe. Le travail de broderie utilisé pour le décor a donné lieu à une industrie florissante à Niort ; la coiffe de cette ville appelée « Grisette » utilise cette technique de montage. Mais d’autres typologies de coiffe sont aussi conçues sur le même principe : Coiffe de Pons, capot Marandais, grande coiffe de La Rochelle…..

Ces publications pourraient également vous intéresser :

La faïencerie d’art de Parthenay : Édouard Knoëpflin

La faïencerie d’art de Parthenay : Édouard Knoëpflin

Pendant les soixante ans de sa longue carrière de céramiste, Édouard Knoëpflin a beaucoup produit. Sa plus ancienne pièce connue date de 1884 et la dernière de 1941. Entre post-romantisme et prémices de l’Art moderne, et tout en suivant les traces des faïenciers qui l’ont précédé à Parthenay, il inscrit ses recherches plus personnelles dans les nouveaux mouvements artistiques.