loader image

Un bonnet matelassé ou calot couvre et emprisonne les cheveux et supporte l’édifice de mousseline et de dentelle qui compose la coiffe proprement dite. Il s’agit d’un travail sophistiqué témoin d’un certain luxe. Le travail de broderie utilisé pour le décor a donné lieu à une industrie florissante à Niort ; la coiffe de cette ville appelée « Grisette » utilise cette technique de montage. Mais d’autres typologies de coiffe sont aussi conçues sur le même principe : Coiffe de Pons, capot Marandais, grande coiffe de La Rochelle…..

Ces publications pourraient également vous intéresser :

Chamoiserie et ganterie à Niort, une tradition séculaire

Chamoiserie et ganterie à Niort, une tradition séculaire

La chamoiserie est une activité niortaise très ancienne. Dès le XIIIe siècle, la cité exportait divers produits tels que denrées alimentaires, mais aussi de la laine, ce qui laisse supposer que l’on travaillait déjà la peau de mouton, le cheptel bovin, caprin et ovin étant important dans cette région. Retour sur une histoire dont l’origine remonte au Moyen-Âge…

Entre ombre et lumière (vidéo)

Entre ombre et lumière (vidéo)

Les spectacles de lanterne magiques sont considérés comme l’ancêtre du cinéma. Au delà de la simple invention de la projection d’images lumineuses, la lanterne magique inaugure un spectacle d’un genre nouveau : la fantasmagorie