loader image

Un manuel de vénerie édité pendant plus de 300 ans.

Cette matrice en bois de poirier gravé a été utilisée pour illustrer l’édition de 1888 de La vénerie de Jacques du Fouilloux. La première édition de cet ouvrage, dédiée au roi Charles IX, a été publiée en 1561.
On voit ici un navire transportant des chiens. Cette gravure, issue des collections du musée Bernard d’Agesci de Niort, illustre le chapitre De la race et antiquité des chiens courants, & qui premièrement les amena en France.

Une  matrice en bois comme celle-ci est destinée à recevoir de l’encre avant d’être apposée sur la page ou l’estampe qui reçoit l’impression, formant ainsi le motif final. C’est la forme la plus ancienne d’imprimerie.

 

L’exposition “Entre chien et loup”

Entre octobre 2018 et janvier 2019 a eu lieu au musée d’Art et d’Histoire de Parthenay une exposition sur Jacques du Fouilloux qui a donné lieu à la création d’un site visitable en suivant ce lien : http://www.expo-entrechienetloup.fr/

Ces publications pourraient également vous intéresser :

Entre ombre et lumière (vidéo)

Entre ombre et lumière (vidéo)

Les spectacles de lanterne magiques sont considérés comme l’ancêtre du cinéma. Au delà de la simple invention de la projection d’images lumineuses, la lanterne magique inaugure un spectacle d’un genre nouveau : la fantasmagorie

La faïencerie d’art de Parthenay : Édouard Knoëpflin

La faïencerie d’art de Parthenay : Édouard Knoëpflin

Pendant les soixante ans de sa longue carrière de céramiste, Édouard Knoëpflin a beaucoup produit. Sa plus ancienne pièce connue date de 1884 et la dernière de 1941. Entre post-romantisme et prémices de l’Art moderne, et tout en suivant les traces des faïenciers qui l’ont précédé à Parthenay, il inscrit ses recherches plus personnelles dans les nouveaux mouvements artistiques.