loader image

Hochelaga et Montréal

C’est en 1535 que, cherchant une route maritime vers Cathay, Jacques Cartier rencontre les habitants du village de Hochelaga, niché au pied d’une montagne qui reçoit le nom de Mont Royal, nom qui sera à l’origine de celui de la ville de Montréal.

L’illustration, reproduite ici en fac-similé, n’a pas été réalisée lors de l’expédition de Cartier mais 20 ans plus tard par Giacomo Gastaldi pour l’ouvrage “Terzo volume Delle navigationi et viaggi…” de l’homme d’État vénitien Giovanni Battista Ramusio. Elle s’inspire librement du récit que fait Cartier de sa rencontre avec les habitants d’Hochelaga.

Ces publications pourraient également vous intéresser :

La faïencerie d’art de Parthenay : Édouard Knoëpflin

La faïencerie d’art de Parthenay : Édouard Knoëpflin

Pendant les soixante ans de sa longue carrière de céramiste, Édouard Knoëpflin a beaucoup produit. Sa plus ancienne pièce connue date de 1884 et la dernière de 1941. Entre post-romantisme et prémices de l’Art moderne, et tout en suivant les traces des faïenciers qui l’ont précédé à Parthenay, il inscrit ses recherches plus personnelles dans les nouveaux mouvements artistiques.